Mes premières impressions de Suisse

Le LFZ, lycée français en Suisse, accueille des élèves venus de partout dans le monde pour poursuivre leur enseignement dans une structure française. Personnellement ayant vécu à Paris et étant nouvelle à Zürich, j’ai remarqué des divergences flagrantes entre les deux pays dans plusieurs domaines.

La première différence remarquable est la propreté : malgré le fait que la France soit un magnifique pays (il faut se le dire !), les crottes de chiens, les déchets et les pigeons y sont maîtres. La Suisse est beaucoup plus propre, dans les rues, les transports en commun, les grands sites touristiques,  et c’est toujours agréable de s’y promener. Comparez l’avenue des champs Élysée à la Bahnofstrasse, la plus célèbre de Zurich, et observez la différence d’hygiène.

La deuxième, l’une des plus évidentes, est le temps et les températures, qui sont en Suisse bien plus froides et des intempéries tel que la neige sont plus fréquentes qu’en France . Mais bon, on s’y attendait !

Tertio, un élément facilement oublié : le comportement des gens les uns envers les autres : en Suisse, on vous tient la porte, on vous laisse passer, on est (plus ou moins…) toujours souriant . Ce genre de comportement en France ? Dans vos rêves ! A peine les portes ouvertes que tout le monde se rue pour rentrer, en ce qui concerne les places, premier arrivé premier servi…

Mais on ne peut pas renier le fait que la langue française soit plutôt mélodieuse, à contrario de l’allemand, et particulièrement le suisse allemand. On approuvera que c’est toujours plus classe et agréable d’écouter une chanson française de Daniel Balavoine qu’un titre Luca Hannï.

Pour conclure, ces défauts et qualités font de la Suisse et de la France deux pays à la culture aussi différentes que belles. Français en Suisse et fiers de l’être !

Audrey. 2de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.